Un interne vous fait découvir l’internat

La première fois que j’ai entendu le mot « internat », les premières images qui me sont venues à l’esprit étaient un long couloir gris qui donnait sur des chambres lugubres, avec quelque part caché un vieux pion. La nuit ne m’a pas porté bonheur, je rêvais de barreaux, de bourreaux, le cauchemar complet et une demi-nuit blanche. Ma mère, sourde à mes supplications, m’emmena pour une simple visite … J’étais pourtant décidé : jamais je ne me ferais « prisonnier » ma réponse serait « NIET » à tout. Le Directeur qui nous a accueillis ne m’a pas semblé déstabilisé par le « oui » de ma mère et le « NIET » de moi, finalement, ça ne s’est pas si mal passé. Le directeur ne semblait pas être un bourreau, le surveillant ne semblait pas être un vieux pion et la nuit semblait moins sombre, mon cauchemar n’était qu’un cauchemar. Et si la réalité était tout autre … Je vais donc vous proposer une manière de voir l’internat, parce que moi j’ai de l’expérience, le « oui » de ma mère a battu mon « NIET » mais je ne le regrette pas. Elle n’a pas toujours raison, mais là, elle a gagné et a eu le bon flair. Je te propose d’être ton guide. Pour moi, l’internat c’est un tas de copains mais cela ne va sûrement pas te convaincre. Alors, je te propose un petit voyage au cœur de ma vie d’interne. Je sais, je ne suis pas au top de l’information mais je ferai de mon mieux … on y va !


Si vous ne les connaissez pas, vous aurez le temps de les connaître : Voici mon Directeur … et les deux surveillants-éducateurs.
Si ces têtes ne vous plaisent pas, arrêtez tout de suite, ces trois-là nous les avons à nos trousses tout le temps.
C’est notre capitaine et nos deux officiers … et c’est parti pour une croisière de 10 mois … une croisière où on s’amuse et où on travaille.
direction

 


J’ai déjà oublié de me présenter, moi c’est Edouard.
Je suis en rouge sur la photo à gauche, c’est moi avec mes potes.

Et voilà les autres …
Les boules derrière, c’est pas à nous, c’est aux Bruxellois , ils appellent ça l’Atomium, c’est un peu comme les Parisiens et la Tour Eiffel

Comme souvent, tout commence le premier jour !
Les valises sont lourdes, la tête est soit vide soit trop pleine … et malgré tout on nous demande d’être motivé.Le premier jour disais-je on dépose les valises entre 7h30 et 8h00, on raconte les bêtises du week-end, les découvertes musicales, … on en oublierai qu’il faut aller au cours.

16 h …
Les cours sont terminés.
Direction l’étude dirigée avec un éducateur, en plus tu peux aussi te faire aider par un professeur pour tes devoirs … on n’y échappe pas !
Une fois notre travail terminé et bien fait, ils nous rendent à notre liberté.

17 h … Goûter moi ça …
On se régale au goûter, par exemple le lundi nous avons droit à de délicieux pains au chocolat ou des croissants réalisés par des les élèves du CEFA

17h30 – 19h
Détente pour tous ceux qui ont terminé leur travail.
L’internat c’est l’amitié avant tout … et en plus on ne s’embête jamais !
Et lorsqu’il fait beau le soir, c’est du bonheur de flâner dans le parc, il n’y a pas qu’à l’Elysée qu’il y a des garden-party.
Sinon on apprécie notre magnifique salle de jeux où il fait bon se détendre un peu …

19h – 19h45 : Dernier repas.
Potage, plat consistant (on tient compte de nos goûts), dessert et boisson. On le prend au CHM … à 5 minutes à pied de l’école, on y va rangés par deux et dans le calme, par respect d’autrui …

19h45 – 21h35
Activités ludiques ou étude en chambre pour ceux qui n’ont pas terminé.
Douches et toilettes au top … médaille de bronze !

Vers 21h45
Silence … tout le monde s’endort ou fait semblant !
Sauf Mr Nicolas, notre surveillant.

06h50
Allez, debout !
Toilettage, douche chaude, inspection literie, c’est la fourmilière …

7h30
Petit-déjeuner
Café, chocolat chaud, confitures, choco, jus de fruit et le jeudi matin céréales.
C’est pas servi au lit ma ça ressemble à un trois étoiles.
D’ailleurs quelques profs pique-assiette viennent nous rejoindre.

8h à 16h00 … cours
J’avais oublié, l’internat c’est aussi l’école …
On se sépare selon nos classes et à midi on essaye de se revoir avec une baguette garnie et une boisson au choix … et c’est gratis.
Et voilà une journée ordinaire à l’internat, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, surtout le mercredi.
D’abord notre spécialité : c’est le foot !
Nos éducateurs le sont aussi, mais souvent ils doivent se transformer en arbitres.
Mais le foot se transforme aussi suivant le temps (nous sommes dans le Nord) en foot en salle ou en baby foot.

Le mercredi après-midi ….
Tu as le choix entre 3 activités dont une sportive.
C’est un peu comme le ClubMed, après l’étude c-a-d vers 14h00 c’est la surprise !
Ferme des jeunes, fête foraine, piscine, Bellewaerde, visite de Bruxelles, jeux de piste, escalade, ballade à vélo, film sur grand écran, bowling, patinoire, marché de Noël, nos surveillants se transforment en G.O.
Bien sûr, il y a des jaloux et il n’est pas rare que quelques externes, des profs ou des parents nous accompagnent.
Tu peux voir d’autres photos de ces activités en cliquant ici.

Un autre jour spécial, c’est le vendredi ….
On sait que le soir nous ne dormirons pas à l’internat. Alors, dès le matin nous vidons la poubelle, nous faisons la valise … il n’y a plus qu’à la déposer à la salle de jeux, prendre le grand déjeuner et suivre la dernière journée de cours.
Ce soir, nous retrouverons notre maison, nos parents, nos frères et sœurs … certains sont pressés, d’autres pas.